Le Solar Impulse a parcouru 1190 km en 17 heures et 20 minutes

Le Solar Impulse a parcouru 1190 km en 17 heures et 20 minutes

- AFP

L’avion solaire Solar Impulse avec aux commandes Bertrand Piccard s’est posé ce mardi à 23h20 (17h20 chez nous) sur le tarmac de l’aéroport de Nanjing.

Parti à 6h00 de Chongqing, en aval sur le fleuve Yangtsé, l’appareil a parcouru 1190 kilomètres en 17 heures et vingt minutes.

À 20h50 locales, il est apparu dans le ciel au-dessus de l’aéroport et a ensuite tourné en rond près de deux heures trente, en attendant son créneau d’atterrissage.

«Extrêmement important d’un point de vue technique, ce vol a permis de vérifier et d’affiner les derniers éléments en vue de la traversée de l’océan Pacifique prévue en mai, lorsque les conditions météorologiques seront favorables. Cette dernière étape rapproche encore un peu plus Solar Impulse d’une «première aéronautique». En effet, pour la suite du tour du monde, l’avion solaire devra voler pendant cinq jours et cinq nuits consécutifs au-dessus du Pacifique, un exploit jamais réalisé auparavant», indique l’équipe dans un communiqué

Nos dernières videos