LIBRAMONT

Libramont : plantation symbolique de pommes de terre

Libramont : plantation symbolique de pommes de terre

(Photo d’illustration) Visions/Reporters

Des militants du Mouvement d’Action Paysanne (MAP) ont mené vendredi une action de sensibilisation à la raréfaction des terres agricoles sur le site accueillant la Foire agricole de Libramont.

Des agriculteurs y ont symboliquement planté des pommes de terre. Cette action n’avait pas été annoncée. Elle se déroulait à l’occasion de la Journée mondiale des luttes paysannes, organisée chaque année le 17 avril, en mémoire de 19 paysans sans terre brésiliens assassinés le 17 avril 1996 par des tueurs recrutés par de grands propriétaires terriens.

Les paysans du MAP ont investi un parterre au pied d’un arbre. Après l’avoir nettoyé et retiré des haies, ils y ont planté des pommes de terre. Ils s’étaient d’abord fixé rendez-vous non loin dans une ferme à Semel (Neufchâteau) où se tient habituellement la Petite Foire, manifestation alternative organisée en même temps que la Foire de Libramont.

L’action visait à récupérer symboliquement de la terre de culture pour montrer que les agriculteurs wallons sont eux aussi confrontés à la perte de terres.

Les militants n’ont pas été chassés ni interpellés. Ils ont l’intention de prendre eux-mêmes contact avec les responsables du site pour expliquer leur action.

«Notre souhait est bien que nos plantations restent en place jusqu’à la foire en juillet. A cet endroit, nous bénéficierons d’une visibilité car nous sommes situés en face du stand où seront accueillis des officiels», indique Ariane Charrière, du Mouvement d’Action Paysanne. «Nous voulions montrer que ce que la grande foire présente désormais comme modèle, à savoir une agriculture industrielle, est éloigné de nos réalités», explique-t-elle aussi.