MOLENBEEK

La garderie devient payante à Molenbeek: 4 élèves sur 10 la désertent

La garderie devient payante à Molenbeek: 4 élèves sur 10 la désertent

(Illustration) Reporters / BSIP

Au total, 1.252 enfants ont quitté la garderie scolaire payante de l’après-midi dans les écoles communales de Molenbeek, depuis son instauration en septembre 2013, a dénoncé la section locale du PTB.

Un pique-nique sera organisé sur la place de la maison communale mercredi 29 avril à partir de 12h40 pour demander la gratuité de la garderie et plus particulièrement sur le temps de pause du midi.

Environ 43% des inscrits dans les écoles francophones (1.055 enfants) et 41% (197 enfants) dans les écoles néerlandophones ont quitté la garderie de l’après-midi. Seules 10% des familles y ont renoncé sur le temps du midi. Le PTB relève que l’organisation des parents de l’enseignement officiel en Communauté française FAPEO et la Ligue des Droits de l’Enfant soutiennent que le temps de midi fait partie intégrante du temps scolaire.

Ce sont les enfants issus des milieux socio-économiques les plus défavorisés qui sont les plus touchés. Ainsi, une école dans le bas de Molenbeek a vu le nombre d’enfants de la garderie de l’après-midi diminuer de plus de 70%, contre seulement 8% dans d’autres écoles du haut de la commune.

La deuxième commune la plus pauvre

«L’argument est de dire que dans beaucoup de communes la garderie est payante, mais Molenbeek est la deuxième commune la plus pauvre de Belgique», remarque Bruno Bauwens, collaborateur PTB à Molenbeek. «L’intégration des jeunes ne va pas faire un pas en avant comme cela.»

Le PTB avance que la garderie complète revient à elle seule par an et par enfant à 270 euros, soit plus que le coût moyen de 187 euros pour une année scolaire par enfant, hors frais de garde et de sorties, estimé par la Ligue des familles.