MÉDIAS

Les sites de L'Avenir, de La Dernière Heure et de La Libre encore visés par une cyberattaque

Les sites de L'Avenir, de La Dernière Heure et de La Libre encore visés par une cyberattaque

Les cyberattaques visant les sites de presse se multiplient depuis plusieurs jours. Reporters/DPA

Ce mercredi en début d'après-midi, les sites internet de L'Avenir, de La Dernière Heure et de La Libre Belgique ont à nouveau été la cible d'une cyberattaque.

Les cyberattaques visant les sites de presse se multiplient depuis plusieurs jours. Après trois attaques successives cette nuit, le site de L'Avenir était à nouveau indisponible ce mercredi en début d'après-midi à cause d'une cyberattaque. La Libre Belgique et La Dernière Heure étaient également touchées.

L'attaque a été déclenchée vers 13h45 et a duré une vingtaine de minutes. Elle a été revendiquée sur Twitter par le même compte que celui qui s'est présenté comme le responsable des multiples attaques ces derniers jours. 

Le pirate informatique soutient agir de la sorte pour montrer aux médias les failles dans leurs systèmes de sécurité. Suites aux attaques des derniers jours, les groupes Rossel, IBM et les Éditions de L’Avenir avaient porté plainte contre X.