BD

Glenn Gould, une vie à contretemps

Revenant sur l’entièreté de la vie de Gould, de son premier coup de foudre pour le piano, Sandrine Revel donne le meilleur de son art.

Sandrine Revel a des doigts en or! Elle le prouve une fois de plus en croisant ceux, prodigieux, du canadien Glenn Gould. Pianiste devenu géant planétaire, Gould a néanmoins une vie de scène fulgurante: à 32 ans, il arrêtait la scène (et mourait d’un AVC à 50 ans). C’est autour de cette rupture que Revel travaille, multipliant les flash-backs bien menés et découpant les gestes d’un magicien musicien. L’auteur dépeint mieux que jamais les démons qui n’ont jamais cessé d’hanter l’héritier de Bach. Adepte ou pas de la musique classique, la question n’est pas là, voilà un ouvrage qui vous happe.

Revel, Dargaud, 128p., 21€.