LIGNY

Balade sur les pas de Napoléon| Ligny, sur la route de la victoire

LIGNY

Balade sur les pas de Napoléon| Ligny, sur la route de la victoire

La deuxième promenade que nous vous proposons est une victoire. La dernière de Napoléon, qui donne lieu chaque année à de grandes reconstitutions. Loin de la foule, cette balade dans la région de Ligny vous fait (presque) revivre la bataille sanglante, une "victoire fatale" pour l'empereur, à deux jours de Waterloo.

A quelques jours des vacances de Pâques, L'Avenir vous propose de partir en balade sur les traces de Napoléon.

Au fil de quatre promenades détaillées et illustrées de photos et de cartes, vous vous plongerez 200 ans en arrière, lorsque l'empereur foula le sol belge avant sa mythique défaite à Waterloo.

+ LIRE AUSSI| Marbaix-la-Tour: Exactement dans les pas de Napoléon, comme en 1815
+ LIRE AUSSI| Une étape à Glabais, par le dernier QG de Napoléon
+ LIRE AUSSI| Plancenoit: de jolis paysages pour de terribles scènes de combats

En sortant du parking, droit devant vous se trouve la ferme d’en Haut. Tournez à gauche et remontez la ruelle du Curé.

Défendue par les Prussiens, la ferme d’en Haut tombe aux mains des Français vers 17 h. Elle est aujourd’hui classée monument historique.

À la première occasion, prenez à droite, rue Pirou. Après ± 500 mètres, tournez à droite, entre les nos 42 et 46, dans une ruelle bordée par les murs des propriétés. Ayant rejoint une route, faites un droite-gauche et une vingtaine de mètres plus loin (après des garages, avant la maison n° 31), tournez à droite dans le sentier qui passe entre les maisons. À la route, prenez à gauche et peu de temps après, à droite, une rue annoncée voie sans issue qui vous conduit sur la place de Ligny, face à l’église (postérieure à Napoléon).

Tournez à gauche. À la fourche, juste après, prenez à droite la rue des Généraux Gérard et Vandamme, qui vous conduit aux abords de la ferme d’en Bas entourée d’un bel espace vert.

Également défendue par les Prussiens, la ferme d’en Bas fut le théâtre de combats féroces entre Prussiens et troupes françaises durant plus de six heures.

Partez sur la droite pour rejoindre le sentier Prè del ville, que vous suivez jusqu’à la route. Tournez à gauche dans la rue Tigrée et, après une centaine de mètres, empruntez à gauche un sentier (barré d’un panneau sens interdit) qui se faufile entre les maisons après une boulangerie et la maison portant le n° 11. À la route, tournez à droite et ignorez les rues adjacentes. Vous êtes dans la rue Gaie, annoncée sans issue. Les installations de la ferme dépassées, l’asphalte fait place à un beau chemin de campagne qui monte en douceur sur le plateau de Brye.

À la route, tournez à gauche. Passez au-dessus du chemin de fer et entrez dans le village de Brye. Au croisement, présence d’une chapelle (postérieure à Napoléon, 1852), d’un beau marronnier et d’un banc si vous souhaitez faire une pause. Continuez tout droit dans la rue de Sombreffe qui, après une belle ferme sur la gauche, redevient un chemin de campagne. Large vue à 360°. Rejoignez une route et tournez à gauche.

Vous entrez dans le village de Saint-Amand. À la bifurcation, tournez à gauche et au prochain croisement, empruntez la drève de l’Escaille, marquée d’un panneau sens interdit, que vous suivez tout du long. Sur votre droite, la propriété du château de l’Escaille et sur votre gauche, le ruisseau de La Ligne. À la bifurcation, tournez à droite dans un chemin en bordure de champs. Vous retrouvez l’asphalte et les premières maisons. Continuez tout droit. Vous laissez l’église à votre gauche. Traversez la place de Brye et, au carrefour, continuez tout droit dans la rue de l’Espinée, annoncée voie sans issue. À la sortie du village, passez sous le pont de chemin de fer et retrouvez, ensuite, un chemin de campagne en légère montée.

À la bifurcation, tournez à droite dans un chemin qui évolue entre les champs. Après ± 800 mètres, pratiquez un droite-gauche afin de vous diriger vers le village. Mais avant de continuer, prenez le temps de jeter un regard en direction de Ligny: vous avez l’ensemble du champ de bataille sous les yeux. Un peu plus loin, sur votre droite, vous apercevez le bosquet Mahau, puis vous retrouvez l’asphalte et les premières maisons.

C’est au bosquet Mahaut que la garde impériale s’arrête pour passer la nuit, restant en «carré», prête à tirer.

Ignorez une rue sur votre gauche et continuez jusqu’à un embranchement dénommé Sart Malet, agrémenté d’un banc. Empruntez la branche de gauche, rue du 16 juin 1815, sur une centaine de mètres, puis tournez à droite dans un sentier entre les maisons nos 23 et 21. Rejoignez une route que vous devez obligatoirement prendre à gauche. Prenez ensuite la deuxième à gauche, face à une belle zone herbeuse avec un banc, et après une centaine de mètres, alors que la route s’incurve fortement sur la droite, tournez franchement à gauche dans un chemin de liaison… agrémenté d’un panneau sens interdit. Tournez ensuite à droite afin de rejoindre la route principale, rue Pont Piraux, que vous empruntez à droite. Passez au-dessus du ruisseau de La Ligne et rejoignez un peu plus loin, sur la gauche, le Centre général Gérard.

Le Centre général Gérard porte le nom d’un des grands vainqueurs de la bataille de Ligny. Aujourd’hui, il héberge entre autres un musée napoléonien.

Tournez à gauche, dépassez le centre, dans la rue de la Coyaute. À la fourche, empruntez la branche de droite: c’est un agréable chemin en terre. Après 200 mètres, croisez le RAVeL (banc) et juste après suivez la branche de droite, chemin qui remonte sur le plateau de la Cornaille. Angle à 90° sur la droite. Espace bien dégagé, avec vue sur l’église de Ligny… on pourrait presque imaginer les lieux à l’époque. Laissez-vous guider ainsi jusqu’à une route que vous traversez prudemment et poursuivez le chemin à travers champs.

Après ± 500 mètres, traversez les installations d’une ferme (postérieure à l’époque napoléonienne) avant de rejoindre une petite route, que vous traversez. Continuez droit devant vous, dans un sentier qui monte légèrement. À la bifurcation, tournez à droite dans un large chemin en terre. Vous découvrez sur votre droite le lieu-dit «La Tombe» (balise). Poursuivez votre cheminement jusqu’à la rue du Tienne, que vous empruntez à droite. Lorsque la route tourne fortement sur la gauche, continuez tout droit en direction du RAVeL. Vous le rejoignez après une centaine de mètres; suivez-le à droite jusqu’à la route. Tournez à gauche et découvrez quelques mètres plus loin une stèle en hommage aux «valeureux grognards de l’empereur».

Prenez ensuite tout à fait à gauche, rue du Sud. Ignorez la rue du Pirou sur votre gauche et continuez tout droit dans la ruelle du Curé. À votre gauche, la ferme d’en Haut. Avant de rejoindre votre voiture, prenez à droite pour voir le mémorial du bicentenaire. Revenez ensuite sur vos pas afin de rejoindre le parking, point de départ de la randonnée.

L'éclairage historique sur la bataille de Ligny avec le professeur Axel Tixhon

 

La carte de la promenade et les détails pratiques sont à lire dans L'Avenir de ce mercredi 1/04/15, sur tablette iPad ou Android et sur PC.

Balade extraite du livre de Nathalie Demain, "Promenades sur les traces de Napoléon", Racine, 144p. 19,95€.

La deuxième promenade que nous vous proposons est une victoire. La dernière de Napoléon, qui donne lieu chaque année à de grandes reconstitutions. Loin de la foule, cette balade dans la région de Ligny vous fait (presque) revivre la bataille sanglante, une "victoire fatale" pour l'empereur, à deux jours de Waterloo.

A quelques jours des vacances de Pâques, L'Avenir vous propose de partir en balade sur les traces de Napoléon.

Au fil de quatre promenades détaillées et illustrées de photos et de cartes, vous vous plongerez 200 ans en arrière, lorsque l'empereur foula le sol belge avant sa mythique défaite à Waterloo.

+ LIRE AUSSI| Marbaix-la-Tour: Exactement dans les pas de Napoléon, comme en 1815
+ LIRE AUSSI| Une étape à Glabais, par le dernier QG de Napoléon
+ LIRE AUSSI| Plancenoit: de jolis paysages pour de terribles scènes de combats

En sortant du parking, droit devant vous se trouve la ferme d’en Haut. Tournez à gauche et remontez la ruelle du Curé.

Défendue par les Prussiens, la ferme d’en Haut tombe aux mains des Français vers 17 h. Elle est aujourd’hui classée monument historique.

À la première occasion, prenez à droite, rue Pirou. Après ± 500 mètres, tournez à droite, entre les nos 42 et 46, dans une ruelle bordée par les murs des propriétés. Ayant rejoint une route, faites un droite-gauche et une vingtaine de mètres plus loin (après des garages, avant la maison n° 31), tournez à droite dans le sentier qui passe entre les maisons. À la route, prenez à gauche et peu de temps après, à droite, une rue annoncée voie sans issue qui vous conduit sur la place de Ligny, face à l’église (postérieure à Napoléon).

Tournez à gauche. À la fourche, juste après, prenez à droite la rue des Généraux Gérard et Vandamme, qui vous conduit aux abords de la ferme d’en Bas entourée d’un bel espace vert.

Également défendue par les Prussiens, la ferme d’en Bas fut le théâtre de combats féroces entre Prussiens et troupes françaises durant plus de six heures.

Partez sur la droite pour rejoindre le sentier Prè del ville, que vous suivez jusqu’à la route. Tournez à gauche dans la rue Tigrée et, après une centaine de mètres, empruntez à gauche un sentier (barré d’un panneau sens interdit) qui se faufile entre les maisons après une boulangerie et la maison portant le n° 11. À la route, tournez à droite et ignorez les rues adjacentes. Vous êtes dans la rue Gaie, annoncée sans issue. Les installations de la ferme dépassées, l’asphalte fait place à un beau chemin de campagne qui monte en douceur sur le plateau de Brye.

À la route, tournez à gauche. Passez au-dessus du chemin de fer et entrez dans le village de Brye. Au croisement, présence d’une chapelle (postérieure à Napoléon, 1852), d’un beau marronnier et d’un banc si vous souhaitez faire une pause. Continuez tout droit dans la rue de Sombreffe qui, après une belle ferme sur la gauche, redevient un chemin de campagne. Large vue à 360°. Rejoignez une route et tournez à gauche.

Vous entrez dans le village de Saint-Amand. À la bifurcation, tournez à gauche et au prochain croisement, empruntez la drève de l’Escaille, marquée d’un panneau sens interdit, que vous suivez tout du long. Sur votre droite, la propriété du château de l’Escaille et sur votre gauche, le ruisseau de La Ligne. À la bifurcation, tournez à droite dans un chemin en bordure de champs. Vous retrouvez l’asphalte et les premières maisons. Continuez tout droit. Vous laissez l’église à votre gauche. Traversez la place de Brye et, au carrefour, continuez tout droit dans la rue de l’Espinée, annoncée voie sans issue. À la sortie du village, passez sous le pont de chemin de fer et retrouvez, ensuite, un chemin de campagne en légère montée.

À la bifurcation, tournez à droite dans un chemin qui évolue entre les champs. Après ± 800 mètres, pratiquez un droite-gauche afin de vous diriger vers le village. Mais avant de continuer, prenez le temps de jeter un regard en direction de Ligny: vous avez l’ensemble du champ de bataille sous les yeux. Un peu plus loin, sur votre droite, vous apercevez le bosquet Mahau, puis vous retrouvez l’asphalte et les premières maisons.

C’est au bosquet Mahaut que la garde impériale s’arrête pour passer la nuit, restant en «carré», prête à tirer.

Ignorez une rue sur votre gauche et continuez jusqu’à un embranchement dénommé Sart Malet, agrémenté d’un banc. Empruntez la branche de gauche, rue du 16 juin 1815, sur une centaine de mètres, puis tournez à droite dans un sentier entre les maisons nos 23 et 21. Rejoignez une route que vous devez obligatoirement prendre à gauche. Prenez ensuite la deuxième à gauche, face à une belle zone herbeuse avec un banc, et après une centaine de mètres, alors que la route s’incurve fortement sur la droite, tournez franchement à gauche dans un chemin de liaison… agrémenté d’un panneau sens interdit. Tournez ensuite à droite afin de rejoindre la route principale, rue Pont Piraux, que vous empruntez à droite. Passez au-dessus du ruisseau de La Ligne et rejoignez un peu plus loin, sur la gauche, le Centre général Gérard.

Le Centre général Gérard porte le nom d’un des grands vainqueurs de la bataille de Ligny. Aujourd’hui, il héberge entre autres un musée napoléonien.

Tournez à gauche, dépassez le centre, dans la rue de la Coyaute. À la fourche, empruntez la branche de droite: c’est un agréable chemin en terre. Après 200 mètres, croisez le RAVeL (banc) et juste après suivez la branche de droite, chemin qui remonte sur le plateau de la Cornaille. Angle à 90° sur la droite. Espace bien dégagé, avec vue sur l’église de Ligny… on pourrait presque imaginer les lieux à l’époque. Laissez-vous guider ainsi jusqu’à une route que vous traversez prudemment et poursuivez le chemin à travers champs.

Après ± 500 mètres, traversez les installations d’une ferme (postérieure à l’époque napoléonienne) avant de rejoindre une petite route, que vous traversez. Continuez droit devant vous, dans un sentier qui monte légèrement. À la bifurcation, tournez à droite dans un large chemin en terre. Vous découvrez sur votre droite le lieu-dit «La Tombe» (balise). Poursuivez votre cheminement jusqu’à la rue du Tienne, que vous empruntez à droite. Lorsque la route tourne fortement sur la gauche, continuez tout droit en direction du RAVeL. Vous le rejoignez après une centaine de mètres; suivez-le à droite jusqu’à la route. Tournez à gauche et découvrez quelques mètres plus loin une stèle en hommage aux «valeureux grognards de l’empereur».

Prenez ensuite tout à fait à gauche, rue du Sud. Ignorez la rue du Pirou sur votre gauche et continuez tout droit dans la ruelle du Curé. À votre gauche, la ferme d’en Haut. Avant de rejoindre votre voiture, prenez à droite pour voir le mémorial du bicentenaire. Revenez ensuite sur vos pas afin de rejoindre le parking, point de départ de la randonnée.

L'éclairage historique sur la bataille de Ligny avec le professeur Axel Tixhon

 

La carte de la promenade et les détails pratiques sont à lire dans L'Avenir de ce mercredi 1/04/15, sur tablette iPad ou Android et sur PC.

Balade extraite du livre de Nathalie Demain, "Promenades sur les traces de Napoléon", Racine, 144p. 19,95€.