MONDE

VIDÉO | Simulation du crash de l'Airbus : une longue et lente descente vers le massif des Alpes

L'Airbus A-320 de la compagnie Germanwings qui s'est écrasé ce mardi matin dans les Alpes a lentement perdu de l'altitude, jusqu'à frapper le massif alpin. Cette longue et lente descente, qui a duré environ 8 minutes, nous l'avons revécue à bord d'un simulateur de vol. Impressionnant.

Le European Flight Simulator, à Gosselies, c'est un gros simulateur de vol, avec un cockpit de Boeing 737. Un avion quelque peu différent de l'Airbus qui s'est écrasé ce mardi matin dans les Alpes. Les différences essentielles étant au niveau du "manche" et de diverses commandes qui permettent de piloter l'avion. Pour le reste, les deux cockpits sont assez semblables.

Une fois les données du vol 4U9525 récupérées sur un site internet spécialisé, les pilotes les insèrent dans la programmation du simulateur. Ce qui permet de revivre exactement le vol de ce matin, tel qu'il s'est effectué (timing, vitesse, altitude, cap).

On ne connait évidemment pas encore les circonstances exactes de cet accident, mais on peut se rendre compte, dans cette simulation des dernières minutes du vol (quasi en intégral dans notre vidéo ci-dessus). On peut voir aussi que les pilotes ont eu tout le temps de se rendre compte qu'avec la perte d'altitude, ils ne pourraient pas franchir le rideau de pierre que constitue le massif alpin. Une question dès lors : pourquoi ne se sont-ils pas déroutés vers l'aéroport de Marseille ou de Nice pour un atterrissage en urgence ?

Découvrez la simulation du vol 4U9535 dans notre vidéo ci-dessus.