FRANCE

Accident d’un A320: «Rien d’anormal dans la trajectoire de l’Airbus»

Accident d’un A320: «Rien d’anormal dans la trajectoire de l’Airbus»

Selon un des contrôleurs habitués à couvrir la zone aérienne de Barcelonnette, l’avion suivait une trajectoire standard. AFP

Selon Jérôme Lautrette, un contrôleur souvent affecté à l’espace aérien de Barcelonnette, «il n’y a rien d’anormal dans la trajectoire de l’Airbus» qui s’est écrasé dans les Alpes.

«Les images enregistrées par les radars ne permettent pas de déterminer les circonstances de l’accident. Pourquoi? Parce que rien ne semble clocher…»

Porte-parole du syndicat majoritaire des contrôleurs aériens français, Jérôme Lautrette a du mal à comprendre ce qui s’est passé au-dessus de Barcelonnette. «L’avion suivait une trajectoire standard, assure-t-il. Passer par la Méditerranée et les Alpes pour rejoindre Düsseldorf est normal quand on vient de Barcelone: cela permet d’éviter les bouchons au-dessus de la France…»

Quant à la météo, l’avis du contrôleur aérien est tout aussi tranché: «Si on peut redouter de gros orages au-dessus des Alpes en été, ce n’est pas le cas à ce moment-ci de l’année.» Tout comme la visibilité ne doit pas poser de souci pour l’équipage – «Il ne faut pas oublier que les pilotes sont habitués à voyager à près de 10.000 mètres d’altitude» -, il faut donc chercher ailleurs les raisons de l’accident, selon le contrôleur aérien.