CATASTROPHE

Germanwings, filiale « low cost » de la Lufthansa, est réputée très sûre mais l’A320 était ancien

Germanwings, filiale « low cost » de la Lufthansa, est réputée très sûre mais l’A320 était ancien

Germanwings est la filiale low cost de la Luftansa. Reporters/DPA Reporters/DPA

Germanwings était une des compagnies low cost les mieux notées. Mais l’Airbus qui s’est écrasé en France serait très ancien. Il s’agirait d’un des premiers A320 mis en service en 1990.

Germanwings est une compagnie aérienne à bas coûts allemande, filiale à 100% de la Lufthansa. La compagnie a débuté son activité le 27 octobre 2002. À côté de son hub principal situé à l’aéroport de Cologne, elle dispose également de bases sur les aéroports de Stuttgart, Berlin, Hanovre, Hambourg et Dortmund. L’avion en provenance de Barcelone qui s’est écrasé dans le massif des Trois-Evêchés en France, avec 148 personnes à bord, devait atterrir à Düsseldorf.

La compagnie emploie 1 355 personnes, dont sont 966 affectées au personnel navigant. Elle avait transporté 7,52 millions de passagers sur plus de 90 destinations, en 2011. Elle bénéficiait d’une excellente réputation et, en 13 ans, n’avait encore jamais connu d’accidents majeurs. Ses appareils étaient parfaitement entretenus par les mécaniciens de sa maison-mère. En juillet 2013, la Lufthansa avait commencé à transférer progressivement une partie de ses vols européens et de ses anciens appareils vers Germanwings, élargissant ainsi la flotte de sa filiale.

En décembre 2014, Germanwings exploitait 80 avions, dont 16 Airbus A320. L’âge moyen de la flotte était de 13,7 ans mais l’appareil qui s’est écrasé en France serait un des plus anciens, un des premiers A320 mis en service en 1990.