WATERLOO

Le chapeau de Napoléon et la longue-vue de Wellington de retour à Waterloo

Le chapeau de Napoléon et la longue-vue de Wellington de retour à Waterloo

Belga

Le musée Wellington de Waterloo a inauguré ce vendredi, en présence du neuvième duc de Wellington, du prince d’Essling Victor Massena et du ministre wallon du tourisme René Collin, une exposition intitulée «Napoléon – Wellington, destins croisés, shared destinies».

L’événement s’annonce comme l’exposition phare du bicentenaire de la bataille de Waterloo. Elle regroupe plus de 250 objets personnels des deux principaux protagonistes de la bataille. Certaines pièces, comme le chapeau de Napoléon ou la longue-vue de Wellington, reviennent pour la première fois à Waterloo.

Le musée Wellington, la Fondation Napoléon et les partenaires britanniques de l’événement ont rassemblé et inclus dans une scénographie ces dizaines d’objets chargés d’histoire. Au travers des pièces prêtées par de nombreux musées, fondations ou collectionneurs privés, les vies de Napoléon et de Wellington sont aussi évoquées dans leur quotidien.

On trouve ainsi leurs nécessaires de toilettes, quelques armes, des vêtements, des lettres manuscrites, leur porte-documents ou encore leur masque mortuaire. Les deux hommes, tous deux militaires et hommes politiques, avaient le même âge et il est rappelé dans l’exposition que Wellington a appris le français à Bruxelles.

«Sur le plan scientifique, cette exposition est de niveau international: on n’avait jamais croisé ces deux destins, c’est très original», a indiqué vendredi lors du vernissage Pierre Branda, le chef du service Patrimoine à la Fondation Napoléon. Le musée Wellington ouvrira cette exposition au public du 21 mars au 31 juillet 2015.