CULTURE

Laurence Vielle succèdera à Charles Ducal en tant que « poète national »

Laurence Vielle succèdera à Charles Ducal en tant que « poète national »

Durant les deux années où il porte son titre, le poète national est chargé d’écrire au minimum six poèmes sur la Belgique. Fotolia (Illustration)

L’auteure bruxelloise Laurence Vielle succédera à Charles Ducal et héritera du titre de «poète national» l’année prochaine, ont annoncé les organisateurs du projet ce vendredi.

Représentant belge de la poésie, le poète national a pour mission d’écrire six poèmes sur des thématiques en rapport avec la Belgique. Chaque poème est traduit dans les trois langues nationales et diffusés via la presse.

Laurence Vielle est née à Bruxelles en 1968. «Je ramasse les mots, les mots des autres, les miens et les rythmes du monde. Ensuite, j’écris et je dis ces mots à haute voix», indique-t-elle dans le communiqué. Elle est dès aujourd’hui ambassadrice du poète national et reprendra officiellement le titre le 28 janvier 2016.

Charles Ducal en est au 9e poème de sa mission. Dans son dernier texte, «Jamais faux ou éloge de l’aventure», il met l’accent sur la jeunesse et la poésie. Il sera présenté ce vendredi soir au Sportpaleis d’Anvers. Le poète national et son ambassadrice seront également présents au «Nouvel an poétique» le samedi 21 mars à Amay. Un événement au cours duquel sera présenté l’ouvrage «Belgium Bordelio», une anthologie de 15 auteurs néerlandophones et 15 auteurs francophones.

Durant les deux années où il porte son titre, le poète national est chargé d’écrire au minimum six poèmes sur la Belgique, son histoire ou son actualité. Après avoir été traduits, ils sont diffusés via les journaux L’Avenir, De Morgen et Grenz Echo. Une fois les deux ans écoulés, le poète national cède son titre à un confrère d’une autre communauté linguistique.

Le projet «poète national» a été initié en janvier 2014 par le Poëziecentrum de Gand, la Maison de la poésie et de la langue française de Namur et l’organisation littéraire VONK & Zonen d’Anvers. Depuis, la Maison de la Poésie d’Amay, le fiEstival maelstrÖm, le Théâtre Poème 2 et les Midis de la Poésie à Bruxelles les ont rejoints.