WATERLOO

Affaire Kubla : 2 membres du groupe Duferco arrêtés

L’affaire Kubla vient de prendre une tournure particulière. Deux personnes, dont l’un des dirigeants du groupe Duferco, ont été arrêtées. C’est le groupe qui a donné l’information qui estime ces arrestations comme « un moyen de pression inadmissible».

Deux membres du groupe Duferco ont été arrêtés par le juge d’instruction Michel Claise dans le cadre de l’affaire Kubla pour des supposés faits de corruption en République démocratique du Congo, annonce l’entreprise lundi soir. Le parquet fédéral n’a pas confirmé l’information.

«Le groupe Duferco apprend avec stupéfaction que Mr. Antonio Gozzi, dirigeant du groupe, ainsi que Mr. Massimo Croci ont été arrêtés à Bruxelles», indique-t-il dans un communiqué.

L’entreprise dit déplorer cette privation de liberté «alors que Messieurs Gozzi et Croci sont spécialement venus d’Italie à Bruxelles pour répondre à l’invitation du juge d’instruction».

«Cette manière de procéder ne peut s’analyser que comme un moyen de pression inadmissible», estime encore le groupe.

Pour rappel, l’ex-bourgmestre de Waterloo et ancien ministre Serge Kubla a été inculpé en février dernier pour corruption, par la justice bruxelloise.Il est suspecté d’avoir servi d’intermédiaire pour le groupe industriel Duferco alors que celui-ci tentait de favoriser des investissements dans le secteur du jeu et des loteries en corrompant des agents publics congolais.