INTERNET En Belgique, plus de la moitié (57,6%) des utilisateurs des technologies de contrôle parental de Kaspersky Lab ont été confrontés à de la pornographie, signale la société de protection informatique Kaspersky.

Celle-ci a mené une enquête internationale intitulée Children Online, se basant sur le comportement des utilisateurs de ses logiciels et sur un sondage mené auprès de 11 000 personnes ayant des enfants âgés de 16 ans et moins dans 23 pays, dont la Belgique. En Belgique, plus de la moitié (57,6%) des utilisateurs ont été confrontés à de la pornographie, plus d’un tiers (34,5%) ont atterri sur des sites web consacrés aux jeux de hasard et un peu plus d’un cinquième (22,3%) sont arrivés à leur insu sur des sites web dédiés aux armes, révèle l’étude.