Paul Magnette veut un «décret  Kubla»

Paul Magnette estime que «les faits reprochés à M. Kubla sont manifestement reconnus». BELGA

Le ministre-président wallon, Paul Magnette (PS), entend interdire aux anciens ministres, à leur sortie de fonction, de travailler pour une entreprise avec laquelle ils ont traité lorsqu’ils étaient ministres.

« Au Parlement wallon, on a une commission de renouveau démocratique. Je vais demander qu’on y adopte un décret “ Kubla ”, qui empêche ce genre de conflit d’intérêts », affirme-t-il jeudi dans les colonnes de Sudpresse.

Concernant les soupçons de fraudes qui pèsent par ailleurs sur le bourgmestre de Seraing, Alain Mathot (PS), Paul Magnette souhaite laisser « la justice dire la vérité». «Les faits reprochés à M. Kubla sont manifestement reconnus », assure-t-il, « mais si un mandataire PS devait être convaincu de faits similaires, il devrait démissionner, c’est clair », a encore ajouté le ministre président socialiste.