ENVIRONNEMENT

Céline Fremault veut objectiver les données au sujet de la pollution de l’air

Céline Fremault veut objectiver les données au sujet de la pollution de l’air

D’après la Cellule Interrégionale de l’Environnement, citée par Céline Fremault, «la première cause de pollution de l’air à Bruxelles reste la circulation automobile». Belga

La ministre bruxelloise de l’Environnement Céline Fremault a donné pour mission à Bruxelles Environnement d’objectiver les données de la pollution de l’air liées au survol de la capitale engendré par le trafic aérien de et vers l’aéroport national.

Elle a laissé entendre jeudi qu’elle n’était pas a priori convaincue par les conclusions de la plateforme «Cœur de l’Europe», selon laquelle l’aéroport est la première source de pollution respiratoire sur Bruxelles et aux alentours.

Selon cette étude récente publiée par la plateforme «Cœur Europe» sur la pollution causée par les avions décollant de Zaventem, «avec 400 décollages par jour dès le printemps, ce sont plus de 300.000 litres de kérosène qui seront brûlés quotidiennement par les avions aux décollages de Zaventem» ce qui fait de celui-ci «la première source de pollution respiratoire sur Bruxelles et aux alentours».

Mme Fremault a précisé jeudi avoir examiné également l’analyse des experts de CELINE (Cellule Interrégionale de l’Environnement) qui contestent ce rapport «alarmiste».

D’après cette cellule interrégionale, citée par la ministre bruxelloise, «la première cause de pollution de l’air à Bruxelles reste la circulation automobile»; les polluants des avions de l’aéroport «ne se concentrent pas dans l’air bruxellois».

Céline Fremault s’est dite interpellée par ces études divergentes. Elle entend donc faire «objectiver le survol en termes de pollution de l’air et d’impacts sur la santé» par Bruxelles Environnement.

Les conclusions sont attendues dans un bref délai, a précisé Mme Fremault, rappelant qu’un des grands défis du gouvernement bruxellois était d’assurer la qualité de vie dans chacun des quartiers de Bruxelles.