IXELLES

Ixelles est la première commune bruxelloise à présenter un budget sensible au genre

Ixelles est la première commune bruxelloise à présenter un budget sensible au genre

L’échevine ixelloise des Finances et de la Propreté publique Viviane Teitelbaum (MR). BELGA

Le budget 2015 de la commune d’Ixelles intègre une approche «genrée » pour promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes, une première en Région bruxelloise, a-t-elle annoncé jeudi.

Cette budgétisation sensible au genre sera déployée progressivement sur les prochaines années, dans le cadre d’une approche transversale de la promotion de l’égalité.

Elle se traduit concrètement par la publication de notes genrées comportant des objectifs en termes de progression des indicateurs et par l’introduction d’une nouvelle classification à côté des articles budgétaires, qui distingue les catégories «neutre », «genrable » ou «genré ».

Ainsi, l’achat de matériel de bureau est classé dans la catégorie «neutre », mais les budgets attribués au service de l’égalité des chances ou aux crèches comme «genrés ».

Les articles budgétaires dits «genrables », majoritaires, concernent par exemple les investissements dans les infrastructures de sport, l’éclairage public ou les services de recrutement.

L’attention à la promotion de l’égalité a ainsi permis, après modification du système de recrutement, d’engager au 1er octobre 2014 deux premières balayeuses de rue, a indiqué l’échevine ixelloise des Finances et de la Propreté publique Viviane Teitelbaum (MR). Ces postes étaient alors exclusivement occupés par des hommes.

«En France, il y a énormément de municipalités qui ont déjà des budgets sensibles au genre », a fait observer l’échevine. «D’autres communes bruxelloises sont en train de travailler sur ce sujet. C’est important, à partir du moment où l’on gère de l’argent public ».