Thalys prêt à prendre son indépendance

Thalys deviendra une entreprise ferroviaire à part entière à la fin mars. BELGA

Thalys deviendra une entreprise ferroviaire à part entière à la fin mars. Le dernier écueil, à savoir l’obtention des certificats de sécurité nécessaires, a été franchi, a indiqué jeudi l’opérateur de trains à grande vitesse.

Thalys circule depuis 1996 en Belgique sous une licence SNCB. Le 31 mars, l’opérateur deviendra une entreprise ferroviaire et donc le troisième acteur du rail belge, aux côtés de la SNCB et d’Eurostar.

Bien que cette évolution n’entraîne que peu de changements, Thalys devait obtenir des certificats de sécurité pour opérer en Belgique et en France. C’est désormais chose faite, a confirmé le Service de Sécurité et d’Interopérabilité des Chemins de Fer (SSICF).

Concrètement, Thalys prend en mains propres la gestion des trains en Belgique et en France. L’entreprise pourra notamment demander l’ouverture de nouveaux itinéraires. Aux Pays-Bas et en Allemagne, les célèbres trains rouges continueront à évoluer sous licence, respectivement de la NS et de la Deutsche Bahn.

Le personnel propre va être porté de 200 à 550. Parmi les nouvelles recrues figurent 141 équivalents temps plein volontaires issus de la SNCB, avait récemment expliqué la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant. Leur statut demeurera néanmoins identique.

Début novembre, Thalys avait revendiqué 7 millions de voyageurs en 2014.