BASTOGNE

Cinq mille fois « Nuts » à la fermeture de la caserne militaire

Cinq mille fois « Nuts » à la fermeture de la caserne militaire

Les militaires bastognards invitent les gens à les soutenir avec ce panneau «Nuts», comme ici avec le conseil communal des enfants de Bertogne.

Aucune décision officielle n’est tombée, mais suite aux rumeurs, militaires et civils se mobilisent pour défendre la caserne et son musée.