DOSSIER DU SQUARE LÉOPOLD

Square Léopold: le face-à-face entre Maxime Prévot et Marcel Guillaume (Vidéos)

Square Léopold: le face-à-face entre Maxime Prévot et Marcel Guillaume (Vidéos)

Le face-à-face entre Marcel Guillaume et Maxime Prévot a été rude mais courtois. Jacques DUCHATEAU

C'est peu de chose de dire que le projet du centre commercial au parc Léopold, porté par la ville de Namur, divise les Namurois. Ils seront invités à se prononcer lors d'un référendum populaire ce dimanche. En attendant, le leader des opposants et le bourgmestre en titre s'affrontent... dans notre studio.

+ NOTRE DOSSIER SQUARE LÉOPOLD

D'un côté, Maxime Prévot, ministre régional wallon et bourgmestre en titre de Namur. De l'autre, son principal opposant, Marcel Guillaume, à la tête du comité qui crie non, trois fois non, au projet de centre commercial.

Le deal est simple : chacun a préparé cinq questions à l'adresse de l'autre. Chacun aura une minute, pas plus, pour y répondre. Pour être complet, nous ajouterons que les questions ont été posées et les réponses préparées quelques minutes avant l'enregistrement.

Pas de coup de gong, pas de ring, mais la lutte est âpre.

Les questions de Marcel Guillaume avec les réponses de Maxime Prévot sont dans les vidéos à gauche. L'inverse dans les vidéos à droite.

 

Question 1

Le premier à tirer est Marcel Guillaume, leader des opposants au projet. Sa question porte sur la problématique des parkings souterrains.

Maxime Prévot réplique avec la question de savoir pourquoi il faudrait garder tous les arbres du parc (il y en a vingt).

 

Question 2

Deuxième salve : la question de Marcel Guillaume concerne la baisse de fréquentation des centres commerciaux en général.

Celle de Maxime Prévot porte sur le refus total de ce centre commercial qui poserait le risque d'en voir un s'implanter ailleurs.

 

Question 3

Troisième round : Marcel Guillaume se demande quelle sera l'ampleur de l'augmentation du trafic routier.

Quant à Maxime Prévot, il aborde le thème de l'emploi : faut-il sauver vingt arbres au détriment de centaines d'emplois créés.

 

Dès ce jeudi 5 février, découvrez les dernières questions de ce face-à-face dans notre deuxième série de vidéos.

+ Prolongez l'info dans L’Avenir, sur tablette, smartphone ou PC