FOOTBALL -

Tifo sur Defour : les Ultras réagissent au « lynchage médiatique » et s’expliquent

Tifo sur Defour : les Ultras réagissent au « lynchage médiatique » et s’expliquent

Le tifo sur Defour vu hier lors de Standard-Anderlecht. BELGA

Les «Ultras Inferno 1996» comprennent que leur tifo polémique sur Defour «ait pu heurter» mais dénoncent le traitement médiatique dont ils font l’objet.

Le tifo sur Steven Defour a été largement commenté dans la presse, belge et internationale. Ses auteurs, le groupe de supporters des «Ultras Inferno 1996» a fini par réagir à la polémique.

«Nous nous devons de réagir suite au lynchage médiatique constaté au lendemain du Clasico. En pratiquement 20 années d’existence, ces mêmes médias ont souvent été dithyrambiques sur les très nombreux tifos réalisés par notre groupe et sur la qualité de ceux-ci. Si nous comprenons parfaitement que celui déployé hier dans le stade ait pu heurter certaines sensibilités, et nous en sommes désolés, nous ne pouvons en revanche pas accepter que les médias nous condamnent unanimement de la sorte, sans aucune nuance. Par ce communiqué en guise de droit de réponse, nous voulons mettre en avant notre vision des choses qui est fort différente.»

«Le projet de base ne comportait pas le visage de Steven Defour»

Le projet de ce tifo ne date pas d’hier si l’on en croit le communiqué des Ultras. «Le thème du tifo a été mis sur la table il y a plus de 6 mois et est inspiré du célèbre film d´’horreur «Vendredi 13», tout comme nous avons déjà utilisé des thèmes cinématographiques pour des animations en tribune 3 (Star Wars, Saw, Les Blues Brothers, Hulk, ...). Le projet de base ne comportait pas le visage de Steven Defour, mais vu son transfert à Anderlecht, il a été ajouté.»

Aucun «parallèle aux dramatiques événements survenus récemment»

«Il ne fut nullement question de faire un parallèle aux dramatiques événements survenus récemment. Que certains organes de presse fassent le lien est totalement simpliste de leur part. C’est absolument ridicule de comparer ce tifo de près ou de loin à ce qu´’on a pu voir ces dernières semaines dans l’actualité. Nos actes s´’arrêtent au dernier coup de pinceau ou de scotch posé.»

À prendre «au 36e degré»

«Nous comprenons que notre tifo ait pu choquer mais à l’instar des caricatures dans les journaux satiriques il y a toujours plusieurs grilles de lecture: il est évident pour nous qu’il faut interpréter cette animation au ‘36e degré’, un message symbolique. ‘Nous t’avons adulé, tu nous as trahis, tu n’es plus le bienvenu ici’. A nos yeux, ce n’est pas à qualifier d’incitation à la haine et nous n’avons jamais appelé nos membres à porter atteinte à l’intégrité physique du joueur! Ce matin, les médias veulent faire croire qu’il n’existe qu’une seule interprétation possible. À savoir, celle de l’indignation et en soi c’est inadmissible car la réalité est bien plus complexe et les réactions sur les réseaux sociaux sont multiples et variées.»

Pas de «consensus mou»

«Ces mêmes médias qui appellent à la liberté à la satire depuis une vingtaine de jours et qui semblent en avoir déjà oublié la signification. Certaines personnes ont été choquées, indignées, d’autres y ont vu de l’humour, du second degré. Le débat est donc ouvert et chaque personne à donc le droit d’exprimer son ressenti vis-à-vis du thème choisi. Le consensus mou n’a jamais été et ne sera jamais notre marque de fabrique. Il est clair que si une personne interprète ce tifo au premier degré, elle ne peut être que choquée, blessée voire indignée. Mais ce n’était pas le but. Néanmoins, nous prenons la mesure de l’émoi qu’a suscité ce tifo. Nous en tiendrons compte lors de nos prochaines actions.»

Et de conclure: «Nous répondrons positivement aux invitations du club et des autorités pour nous expliquer et exprimer notre vision des choses».

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 16 12 1 3 36/6 39
2 Antwerp 18 10 4 4 37/24 34
3 Standard 17 10 4 3 33/17 33
4 La Gantoise 17 9 3 5 35/20 32
5 Charleroi 16 9 3 4 26/16 31
6 Zulte-Waregem 17 8 5 4 26/19 28
7 FC Malines 17 8 6 3 27/26 27
8 KRC Genk 17 6 7 4 24/25 22
9 St-Trond 17 6 7 4 19/29 22
10 Mouscron 17 5 5 7 23/22 22
11 Anderlecht 17 5 6 6 21/21 21
12 Eupen 17 4 9 4 14/29 16
13 Courtrai 17 4 10 3 23/30 15
14 Ostende 17 4 10 3 20/33 15
15 Waasland-B. 18 2 11 5 14/37 11
16 Cercle Bruges 17 2 13 2 15/39 8