BELGIQUE -

Vaste opération anti-terroriste : la Belgique craint encore d’autres attaques

Vaste opération anti-terroriste : la Belgique craint encore d’autres attaques

Une vaste opération anti-terroriste a été menée hier soir en différents endroits de Belgique, notamment à Verviers. Reporters / Abaca

Le journal De Tijd a appris ce jeudi soir auprès des services de sécurité que le danger d’une attaque terroriste n’était pas écarté.

Si la police et la justice belges ont déjoué ce jeudi un attentat dans notre pays, dont la cible était des policiers, les autorités craignent maintenant que d’autres terroristes passent à l’action, selon une information développée par De Tijd sur son site internet dans la nuit.

Le journal économique et financier a appris ce jeudi soir auprès des services de sécurité que le danger d’une attaque n’était pas écarté. Les services anti-terrorisme craignent que d’autres combattants revenus de Syrie ou des terroristes passent à l’action après les opérations menées par la justice et la police ce jeudi à travers le pays.

Des menaces auraient déjà été reçues ce jeudi soir à Bruxelles, raison pour laquelle l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (OCAM) a estimé nécessaire d’élever le niveau de la menace à trois (sur une échelle de quatre) pour tout le pays et non plus pour les seuls bâtiments policiers et judiciaires, selon De Tijd.

Tous les services anti-terrorisme s’accordent sur la cellule opérationnelle qui a fait l’objet d’opérations de la police à Verviers: ses membres sont extrêmement dangereux et étaient prêts à commettre une attaque avec des policiers pour cible.