Disciples de Djamel Beghal

Assigné à résidence, Beghal avait été condamné à 10 ans de prison en mars 2005. BELGAIMAGE

Chérif Kouachi et Amedy Coulibaly étaient deux des principaux disciples de Djamel Beghal. Un islamiste condamné pour terrorisme et prosélyte, reconnu de la mouvance radicale takfir considérée comme une secte au sein de la communauté salafiste.

Djamel Beghal, qui a purgé dix ans de prison pour avoir créé une association de malfaiteurs terroristes et préparé des attentats, se fait appeler Abou Hamza. Beghal a été interpellé pour la première fois en 1994, époque où il rencontre l’un des plus importants et plus virulents chefs de l’islamisme radical: Omar Abou Omar Qatada. Ce Palestinien, réfugié à Londres depuis 1994, ancien du djihad en Afghanistan, est alors considéré comme l’un des membres d’al-Qaida.

En novembre 2000, Beghal s’envole pour un camp en Afghanistan avec sa femme. La famille Beghal a pour projet d’y établir une école primaire. Le djiadiste est arrêté le 29 juillet 2001 à l’aéroport international de Dubaï alors qu’il quittait un vol en provenance du Pakistan pour rejoindre le Maroc; en raison d’une irrégularité relative à son passeport.

D’après des écoutes téléphoniques, Amédy Coulibaly et Chérif Kouachi rendaient visite à Djamel Beghal, assigné à résidence à Murat dans le Cantal. Chérif Kouachi est ainsi photographié dans la localité auvergnate, du 9 au 16 avril 2010, en compagnie de son mentor. Le 11 avril 2010 au matin, ils sont rejoints par deux hommes qui ont déjà été condamnés pour des faits de terrorisme: Ahmed Laidouni et Farid Melouk.