GRÈVE NATIONALE -

La CSC espère un «signal clair du gouvernement pour la nouvelle année»

La CSC espère un «signal clair du gouvernement pour la nouvelle année»

Marc Leemans estime n’avoir vu aucune main tendue ces six dernières semaines.

Le président de la CSC, Marc Leemans a dit espérer un «signal clair du gouvernement pour la nouvelle année», durant sa visite de différents piquets de grève lundi.

«Nous prendrons maintenant quelques semaines afin d’évaluer la situation: que ce soit l’impact de nos actions, mais aussi les ajustements du gouvernement, dans l’espoir qu’il y en ait, a indiqué Marc Leemans. «Nous espérons un signal clair du gouvernement pour la nouvelle année et j’espère que l’on ne dépassera pas cette période, sinon tout pourrait recommencer. Nous ne désirons pas mener des actions à tout prix. Elles sont organisées parce que de nombreuses personnes sont convaincues de payer la facture du gouvernement. Le gouvernement a eu une chance d’éviter les actions, mais nous n’avons pas eu l’impression qu’il ait saisi cette occasion.»

Marc Leemans estime n’avoir vu aucune main tendue ces six dernières semaines.

Le président de la CSC s’est rendu ce matin avec un message clair sur les lieux où étaient organisés des piquets de grève et des actions du secteur socio-culturel: «l’égalité et l’équité doivent faire partie de la politique de ce gouvernement. Il n’est pas juste que les citoyens ordinaires payent à la fois la facture des économies et celle des impôts. Le gouvernement doit s’adapter s’il veut instaurer une politique qui accorde toute l’attention nécessaire à tous les citoyens.»