GRÈVE NATIONALE -

Grève nationale : trois blessés dans un incident mais « une réussite exceptionnelle » à Charleroi

Grève nationale : trois blessés dans un incident mais « une réussite exceptionnelle » à Charleroi

Le front commun estime que, dans la région, la grève a connu un succès plus grand que lors de la grève provinciale du 24 novembre dernier. EdA

Un incident entre des grévistes et un automobiliste a fait trois blessés, lundi matin à Gerpinnes. Ce problème mis à part, le front commun syndical considère que la grève nationale a été «une réussite exceptionnelle» dans la région de Charleroi.

+ LIRE AUSSI| Toutes les infos sur la grève nationale dans le Hainaut (direct)

L’accrochage s’est produit aux abords d’un chantier de construction. Des syndicalistes venaient de convaincre le responsable d’arrêter le chantier. Ils se trouvaient à plusieurs dizaines dans une rue fort étroite quand un automobiliste est arrivé et a forcé le passage, blessant un syndicaliste avant de faire demi-tour, et de revenir vers le groupe en blessant deux autres manifestants. La police est descendue sur place.

Ce problème mis à part, le front commun estime que, dans la région, la grève a connu un succès plus grand que lors de la grève provinciale du 24 novembre dernier. Outre les différents transports, les zonings ont été bloqués sans difficultés, la plupart des travailleurs ayant renoncé à se présenter, comme dans les grandes surfaces commerciales, la sidérurgie, Sabca, Sonaca et l’ICDI. La prison de Jamioulx a fonctionné en service minimum. Le tribunal de la jeunesse est resté accessible, et les audiences des autres juridictions ont été retardées d’une heure. Des laissez-passer avaient été prévus dans les institutions hospitalières.

Le front commun avait cette fois encore prévu un QG commun et a pu, grâce à cela, disent ses responsables, mieux organiser la grève et l’installation de piquets.