-

Grève nationale: piquets de grève et perturbations en Flandre

Grève nationale: piquets de grève et perturbations en Flandre

Le port d’Anvers est notamment bloqué. BELGA

La journée de grève nationale est également bien suivie en Flandre.

+ Tout ce qu’il faut savoir

Dix-sept piquets de grève ont été installés autour de la ville de Gand lundi matin, à l’occasion de la grève nationale. Le port y est presque inaccessible. Une dizaine de dockers du port d’Anvers ont également débuté les actions avec un piquet de grève au dock Churchill. En province de Flandre occidentale, les grévistes seraient deux fois plus nombreux à participer au mouvement par rapport à la grève tournante, selon les syndicats locaux de l’ABVV (FGTB) et de l’ACV (CSC).

La ville de Gand est paralysée par 17 piquets de grève. Le port est entièrement fermé à la circulation. Le passage du Kennedylaan est inaccessible depuis 7h45. Les accès aux sites d’ArcelorMittal et, plus tard dans la matinée, de Volvo Cars seront fermés. Le site Ghelmaco est également inaccessible, seuls les services d’urgence et les patients de l’hôpital universitaire gantois sont autorisés à passer, a indiqué la police locale qui n’a pas pu déterminer la durée des blocages.

Au port d’Anvers, les trois principaux syndicats portuaires ont installé deux piquets de grève. Un représentant local du syndicat socialiste BTB s’attend à voir plusieurs centaines de grévistes se rassembler jusque 6h00 du matin mardi. L’ACLVB (CGSLB) ne craint pas de débordements: «nous avons appelé les manifestants à garder le calme. Nous avons bien conscience que les émeutes de Bruxelles ont fait plus de mal que de bien.» Le syndicat socialiste des travailleurs du pétrole et de la chimie à Anvers a également suivi le mouvement de contestation, en installant plusieurs barrages.

En Flandre occidentale, l’ACV (CSC) a annoncé que les grévistes seraient deux fois plus nombreux qu’il y a deux semaines, lors de la grève tournante. Les incidents sont rares dans la province, d’après l’ABVV (FGTB). «Les travailleurs ne sont pas nombreux à se rendre au travail. Les perturbations sont donc moins importantes», d’après le syndicat socialiste de Waregem. Plusieurs entreprises sont à l’arrêt dans la province. D’importantes perturbations sont ainsi attendues dans la production de Bekaert à Zwevegem, alors que la société Picanol d’Ypres est totalement à l’arrêt. Les activités du port de Zeebrugge sont perturbées depuis dimanche. Plusieurs entreprises locales ont également pris leurs dispositions afin de limiter un maximum les désagréments liés à la grève. Les 240 employés de Thermote & Vanhalst ont, par exemple, logé dans l’entreprise.

De nombreux zonings industriels de la province du Brabant flamand sont également bloqués par des piquets de grève. Les perturbations concernent notamment les sociétés Webbekom à Diest, Wijveld à Zaventem ou encore l’aéroport de fret Brucargo.

Entre 400 et 500 piquets de grève auraient été installés en Flandre orientale, selon les syndicats ACV et ACLVB qui ne disposent toutefois pas encore de chiffres détaillés. La plupart des zonings industriels sont fermés.