Marche-en-Famenne

Grève nationale : des dispositifs bloquants levés à Marche-en-Famenne

Aux premières heures de la grève nationale de lundi, des barrages filtrants étaient installés au rond-point de la Pirire de Marche-en-Famenne et sur la N63, devant la prison.

"Au départ, nous devions installer des barrages bloquants aux ronds-points du WEX, du camp militaire, de la Pirire et sur la route d'Hotton, mais le bourgmestre a introduit une requête pour l'interdire et nous avons reçu une assignation ce matin nous ordonnant de lever le dispositif bloquant", explique Valérie François, permanente interprofessionnel CSC. Les barrages en place sont donc uniquement filtrants.
 
"Tout le monde est un peu frustré par cette décision, qui brime notre moyen d'expression", poursuit la syndicaliste.
Le barrage du zoning de la Pirire est en place depuis 5h00 lundi matin. Si l'on ne déplore pour l'instant aucun incident, la tension monte parfois entre les manifestants et les automobilistes. Certains n'hésitent pas à braver les sens interdits pour forcer le dispositif mis en place par les grévistes.
 
"Nous allons demander un soutien de la police pour assurer la sécurité, sinon il risque d'y avoir des manifestants blessés", commente un délégué CSC.
 
Devant la prison de Marche, un barrage filtre la circulation sur la N63 depuis 4h30, et ce dans les deux sens. Aux alentours de 7h30, on enregistrait environ 200 mètres de file en direction de Marche.

+ TELECHARGEZ VOTRE JOURNAL ICI