Grève du 15 décembre : blocages aux ronds-points et trafic des bus partiel en province de Namur

Grève du 15 décembre : blocages aux ronds-points et trafic des bus partiel en province de Namur

Illustration. BELGA

En province de Namur, les perturbations routières liées à la grève nationale se concentrent au niveau des ronds-points se trouvant à proximité des zonings. La circulation des bus TEC Namur-Luxembourg est elle aléatoire car elle dépend des piquets de grève installés aux différents dépôts.

«On n’a pas de retour concernant les piquets de grève», indique Nora Sli, porte-parole des TEC Namur-Luxembourg, qui ignore actuellement combien de chauffeurs de bus ont pris leur service ou ne le prendront pas.

Sur les routes, plusieurs piquets de grève empêchent l’accès aux différents zonings industriels et commerciaux de la province.

Un barrage à hauteur du zoning de Rhisnes ainsi que des piquets de grève sur la nationale 4 au rond-point Quinaux à Naninne et sur la nationale 90 au rond-point des Ours à Andenne bloquent l’accès dans les deux sens de circulation.

Sur les autoroutes, on rapporte des perturbations sur la E411 à la frontière avec le Luxembourg et une opération escargot entre Habay et Sterpenich. «Un appel a été lancé aux chauffeurs de camions pour qu’ils se mettent en grève mais ils n’ont pas commencé à bloquer les routes comme cela a été dit dans certains médias. Les chauffeurs routiers de nombreuses entreprises n’ont pas pris leur service, se trouvent dans les piquets de grève, et ne vont donc pas sur les lieux de chargement ou de déchargement qui sont d’ailleurs bloqués», a commenté Nanuzska Cartiaux, permanente syndicale FGTB-UBT Transport-Logistique.

Au niveau des bus TEC, «selon les dernières informations parvenues dimanche soir, 49,6% des bus devaient être assurés ce lundi matin pour les TEC Namur-Luxembourg. Pour Namur, 59,4% devaient être assurés», informe Nora Sli. Il pourrait toutefois y avoir bien moins de bus en circulation. De source syndicale, «rien ne roulait», lundi matin. Les syndicalistes conseillaient aux citoyens de rester chez eux.

La porte-parole ajoute que la maison des TEC à Namur sera fermée toute la journée et la centrale téléphonique 081/25.35.55, qui gère les appels pour la zone Namur-Luxembourg, sera inaccessible toute la journée également.