Arlon

Arlon : "Ores ne vaut pas mieux que le gouvernement" (PHOTOS)

Dans Arlon, la traversée de la ville se fait encore assez facilement. Le zoning de Ferrero n'est pas bloqué, contrairement au bâtiment d'Ores situé avenue Patton. Le piquet a été levé à 14h.

+ Tout sur la grève nationale 

+ TELECHARGEZ VOTRE JOURNAL ICI

Lors de la dernière grève tournante, l'accès au bâtiment d'Ores n'avait pas été bloqué. Ce 15 décembre, les employés d'Ores ont aussi débrayé pour protester contre les mesures du gouvernement, mais aussi contre la politique d'Ores dont ils bloquent l'accès. En cause, des salaires trop bas. "Un employé technicien chez Ores, après 3 ans d'ancienneté, gagne un peu plus de 1300 € nets par mois, informent-ils. Si le gouvernement étrangle les travailleurs, Ores ne vaut pas mieux. Depuis plus d'un an, les syndicats et le personnel tentent de faire évoluer les choses. Des propositions concrètes sont faites tant en matière salariale que de l'organisation du travail, mais la direction refuse tout systèmatiquement. Nous voulons un avenir , pouvoir avoir des projets de vie et donc simplement un salaire décent et une organisation du travail efficace. N'oublions pas que la distribution d'électricité est un bien d'utilité publique et qu'actuellement, ce sont des travailleurs sous payés et démotivés qui sont chargés d'assumer ce service à la population."

Les employés rappellent aussi les conditions difficiles du travail. "Pour 1300€, nous sommes exposés aux intempéries, nous montons sur des poteaux avec les risques que cela comprend, nous travaillons avec des fluides dangereux, sans parler de l'agressivité de certains clients, particulièrement en cas de coupure pour impayé", détaillent-ils.

Le piquet a été levé vers 14h. Au même moment, des grévistes sont arrivés à l'Hydrion pour ralentir l'entrée et la sortie du parc commercial. 

 

Greves à Arlon from L'Avenir - Mobile on Vimeo.