GRÈVE NATIONALE -

Les zonings des Plenesses, de Petit-Rechain et d’Eupen bloqués depuis 4h

Les zonings des Plenesses, de Petit-Rechain et d’Eupen sont bloqués depuis 4h00 lundi matin, a annoncé le front commun FGTB-CSC qui annonce une mobilisation de plus de 2.000 militants et travailleurs. Certaines opérations coups de poing ont déjà été menées, à Eupen, entre autres, afin de fermer des entreprises qui n’avaient pas été touchées le 1er décembre dernier.

+ Notre direct sur les perturbations en province de Liège
+ Grève nationale du 15 décembre: tout ce qu’il faut savoir

Depuis 4h00, les piquets empêchent l’accès aux trois plus importants zonings du nord de l’arrondissement de Verviers et du territoire de la Communauté germanophone. Certaines communes, comme celle de Dison, ont d’ailleurs placé des barrières nadar préventives afin de prévenir les automobilistes que la route était barrée quelques mètres plus loin.

Les polices locales veillent et empêchent à certains endroits l’accès au zoning. La circulation est assez fluide sur les routes, a d’ailleurs témoigné Daniel Richard, Secrétaire régional interprofessionnel de la FGTB Verviers et Communauté germanophone.

Les blocages se déroulent de façon plus calme que la toute première fois, insiste d’ailleurs Denis Gobert, Président de la CSC Verviers et Région de langue allemande.

Les organisations syndicales se félicitent de l’importante mobilisation et de l’organisation de l’action. Les piquets volants sont partis des différents zonings à 7h00 en car et ils vont procéder à la fermeture d’administrations, d’écoles et d’entreprises. Les syndicats annoncent également que la grande distribution risque d’être fortement impactée.

L’entreprise Procoplast à Eupen a été l’une des premières cibles de ces équipes volantes.

Les écoles de Verviers, de Herve et d’Eupen, où une manifestation d’enseignants est prévue à 8h00, seront fermées.

Des piquets sont aussi entrés en action dans le sud de l’arrondissement avec la fermeture d’entreprises à Malmedy et du zoning de Saint-Vith.

La CSC filtre la circulation aux entrées et sorties de l’autoroute à Eupen, Eynatten et Welkenraedt.