Grève nationale: une réussite en province de Luxembourg selon les syndicats

Après la manifestation nationale du 6 novembre à laquelle 100.000 à 120.000 personnes avaient pris part, après les grèves tournantes, c'était jour de grève nationale ce lundi: revivez notre direct les perturbations dans la province de Luxembourg.

+ "Ores ne vaut pas mieux que le gouvernement"

+ TELECHARGEZ VOTRE JOURNAL ICI

Bruno Antoine, secrétaire fédéral de la CSC Luxembourg a souligné le fort taux de participation dans l'enseignement: "tout réseau et tout niveau confondu, la grève a été suivie dans 80% des implantations".

Les actions syndicales se sont concentrées sur les entreprises. "Nos objectifs ont été rencontrés. On souhaitait obtenir une fermeture de la plupart des grandes entreprises, c'est le cas, des zones commerciales, c'est le cas également, et des administrations", a précisé Joël Thiry secrétaire régional de la FGTB Luxembourg.

On peut notamment citer, parmi les grandes entreprises fermées, Ferrero, Burgo, Jindal, Ampacet, Autover et Valvert. Des administrations communales étaient aussi à l'arrêt tout comme l'administration provinciale. Les trois prisons d'Arlon, Marche et Saint-Hubert étaient fermées. La circulation à la frontière Grand-Ducale a été entravée par "des actions symboliques pour dénoncer les mesures d'austérité européennes" explique Bruno Antoine, secrétaire fédéral de la CSC Luxembourg. La nationale 4 a été barrée au poste frontière de Steinfort. La police a rapidement mis en place une déviation.

Opérations escargot

Sur l'E411, des opérations escargot ont été menées entre 05h30 et 08h00. Les parcs à conteneurs d'Aubange, Fauvillers, Habay et Léglise ont été fermés. Les collectes de déchets de douze communes sont reportées. Aucune nouvelle action d'entrave à la circulation n'est prévue en soirée. Les piquets des zonings commerciaux ont été majoritairement levés entre 16h00 et 17h00. Par contre, les piquets devant les grandes entreprises industrielles seront maintenus. Les syndicats déplorent un incident au zoning de Pirire à Marche, où le patron des entreprises Fruytier a bousculé un syndicaliste avec sa voiture.

Revivez notre direct:


Nos dernières videos