LIÈGE

Des voitures sur la place Xavier Neujean, ça fait partie du passé

Des voitures sur la place Xavier Neujean, ça fait partie du passé

Le stationnement au cœur de la place Xavier Neujean est désormais proscrit. Elle deviendra un véritable piétonnier en 2017 ou 2018. La piétonnisation de toute la place s’effectuera d’ici 3 à 4 ans. EdA Hermann

Le piétonnier du Carré s’agrandit, à Liège. La rue de la Casquette, désormais sans voiture, sera inaugurée ce vendredi. Et les autos sont interdites au centre de la place Xavier Neujean depuis cette semaine.

Des autos garées entre les arbres, de manière parfois un peu chaotique: les habitués de la place Xavier Neujean connaissent le tableau. Mais celui-ci fait désormais partie du passé et ce, de manière très officielle, puisque le cœur de place est interdit à la circulation automobile depuis ce mercredi.

«Il ne s’agit actuellement que du cœur de place, mais le piétonnier s’étendra à terme à l’ensemble de la place», rappelle l’échevin liégeois des Travaux, Roland Léonard (PS). La configuration de la place Xavier Neujean s’avère un peu particulière: elle est en fait constituée du cœur de place (le carré entouré d’abres, sur la photo ci-dessus), de la rue menant jusqu’au boulevard de la Sauvenière et de la rue rejoignant l’opéra, en passant devant le cinéma.

Des poteaux ont été posés pour empêcher l’accès au véhicule au carré central. D’ici quelques semaines, un rond-point sera tracé et sol – donc peint, mais pas construit – devant l’église Saint-Jean, pour éviter le stationnement sauvage à proximité de l’entrée du parking couvert, mais aussi inviter les automobilistes à effectuer un demi-tour pour rejoindre le boulevard.

Un grand piétonnier de la rue Pont d’Avroy jusqu’à la Cité Miroir

Cette mise en piétonnier du cœur de place s’étendra dans quelques années à toute la place Xavier Neujean, donc celle qui va de l’arrière de l’opéra (à proximité des banques Belfius et BNP Paribas Fortis) en passant devant le cinéma, la Cité Miroir, l’église et les autres bâtiments, jusqu’au boulevard de la Sauvenière.

Ce projet n’est pas tout à fait neuf, mais ressurgit naturellement puisque la rue de la Casquette, voisine, vient d’être elle-même mise en piétonnier. Avec la place Xavier Neujean, le grand piétonnier s’étendra donc de la rue du Pont d’Avroy jusqu’au pôle culturel Cité Miroir/Cinéma Sauvenière en passant par l’ensemble du Carré et la rue de la Casquette.

La piétonnisation complète de la place Xavier Neujean ne surviendra pas avant 2017 ou 2018. Précisons qu’il s’agit d’un chantier pour lequel l’investissement devrait avoisiner 2 millions d’euros. «Nous aimerions que l’étude sur le projet voie le jour pour fin 2015, avec une inscription budgétaire en 2016, et l’élaboration du cahier des charges et l’adjudication durant la même année», détaille Roland Léonard.

Il conviendra aussi de prendre le chantier du tram en compte. «Il est évident que si la station Lonhienne est en cours de construction sur le boulevard et que de l’autre côté, on aménage le rond-point de l’opéra, on ne pourra pas venir ajouter un gros chantier sur la place Xavir Neujean», ajoute l’échevin. Les calendriers seront dès lors coordonnés.

Vert: le piétonnier du Carré - Bleu: nouveau piétonnier rue de la Casquette - Orange: futur piétonnier de la place Xavier Neujean

La rue de la Casquette inaugurée ce vendredi 12 décembre

Les travaux ont duré plusieurs mois mais sont désormais achevés sur la rue de la Casquette et la petite rue Sébastien Laruelle qui, justement, fait la jonction avec la place Xavier Neujean.

Cet agrandissement du piétonnier du Carré sera inauguré ce vendredi à partir de 18h30 avec diverses animations dans la rue, des festivités dans les établissements horeca et une ouverture jusqu’à 20h des autres commerces.

Cet important chantier a nécessité un investissement de 850000 euros, «dont 350000 ont été subsdiés par la Région wallonne», précise l’échevin des Travaux Roland Léonard.

Comme dans les autres rues piétonnières, les seuls accès aux véhicules s’effectuent désormais le matin et jusqu’à 11h30, pour les livraisons par exemple.

La soirée de ce vendredi sera donc l’occasion, pour ceux qui n’ont pas encore l’occasion de le découvrir, de se balader dans le piétonnier qui, s’il déplaît peut-être à certains automobilistes, confère davantage de charme et d’espace à la rue.