-

Grève nationale: «mobilisation encore plus importante» que le 1er décembre en province de Namur

Grève nationale: «mobilisation encore plus importante» que le 1er décembre en province de Namur

- BELGA

«Le 15 décembre, la mobilisation sera largement supérieure à celle du 1er décembre en province de Namur. Le mouvement de grève sera encore plus accentué», ont annoncé mercredi à Namur les syndicats CSC, FGTB et CGSLB réunis en front commun.

«On demande aux gens de rester chez eux», a commenté Thierry Jacques, secrétaire fédéral CSC Namur-Dinant.

Lors de la grève générale lundi, la majorité des entreprises et des commerces seront fermés, très peu d’écoles fonctionneront, les hôpitaux privés et publics auront un service minimum de même que les prisons de Namur, Andenne et Dinant. Il n’y aura ni bus, ni trains.

«Il y aura un arrêt total ou des piquets de grève dans les zonings de Rhisnes, Seilles (Andenne), Créalys aux Isnes (Gembloux), Sombreffe et Malonne. Au rond-point de Malonne notamment, des piquets de grève empêcheront la circulation vers les zonings. Ce sera pareil sur la N4 à Naninne», d’après les syndicats. D’autres zonings et ronds-points de la province seront touchés.

Il ne sera pas interdit à la population d’entrer dans les centres des villes mais il est possible qu’il soit demandé aux commerçants qui ouvriraient malgré tout leur magasin de fermer comme cela a été le cas rue de Fer et de l’Ange à Namur le 1er décembre.

Concernant les hôpitaux, toutes les opérations programmées non urgentes sont annulées et les consultations n’auront pas lieu. Davantage de secteurs seront touchés que le 1er décembre comme l’enseignement, le non-marchand, la santé.

«Il y a une vraie compréhension par rapport au message et à l’action. Tout le monde comprend concrètement ce qui, à très courte échéance, risque de les toucher. Cela concerne le pouvoir d’achat, les soins de santé, la fiscalité...», explique Luc Giltay, secrétaire régional adjoint FGTB Namur.

Les syndicats espèrent un message positif du gouvernement fédéral après le 15 décembre. Sinon, ils poursuivront leurs actions.