Commentaire

Père Fouettard, tu as du boulot au Parlement

Père Fouettard, tu as du boulot au Parlement

Saint Nicolas, Ne le prends pas mal mais cette année, je ne vais pas t’écrire. Non, ce n’est pas parce que j’ai fait une croix sur la Porsche 911 que je te réclame depuis des années. Non, simplement, cette année, je préfère écrire à Père Fouettard. Il aura plus de boulot.

Père Fouettard (donc),

J’aime la politique. Et j’aime la polémique (mais pas celle sur le fait que tu serais raciste, rassure-toi). Il n’empêche: je crois que tu as de quoi t’en donner à cœur joie, cette année, au Parlement fédéral. Si tu repères un enfant sage là-bas, fais-moi signe. Ça me ferait du bien: j’ai tendance à désespérer du politique, ces derniers jours. Et je ne suis pas le seul, à en croire un sondage concurrent mais néanmoins instructif. Un sondage qui vaut pour tous les gouvernements de Belgique. Finalement, un gouvernement qui a 25% d’opinions favorables aurait le vent en poupe.

Et l’opposition ne bénéficie pas pour autant d’un élan de sympathie. Autant dire que c’est l’ensemble de la politique belge qui en prend pour son grade.

Il faut dire que le Palais de la Nation est en train de devenir lieu d’invectives davantage que de débat. Il y a deux jours, nous recevions un communiqué de presse d’un parlementaire brabançon wallon de la majorité (ils sont trois, tu devrais pouvoir trouver de qui il s’agit) qui voulait dénoncer les «politichiens» de l’opposition qui avait quitté l’hémicycle pour protester contre le refus du Premier ministre de répondre à une question parlementaire à propos de Jan Jambon. «Politichiens», invectives, opposition peu constructive… Tu as du boulot.

P.S.: Si tu veux bien épargner les donneurs de leçons…