ARLON

Béatrice retrouvée les poignets liés et une cordelette autour du cou

Retrouvée morte lundi après-midi dans une sapinière à 400 m environ des dernières maisons du village de Sesselich (Arlon), la jeune Béatrice Berlaimont, 14 ans, ne s'est pas suicidée. On l'a tuée. Et sans doute dans des conditions violentes.

D'après nos informations, l'adolescente a été retrouvée avec les poignets liés et une cordelette passée autour de son cou. Il n'y aurait pas de traces apparentes ni de rougeurs. L''autopsie pratiquée ce mardi après-midi devait confirmer l'hypothèse d'une mort par strangulation ou alors un décès survenu pour une autre cause. 

Le médécin-légiste a terminé l'autopsie et a transmis son rapport au juge d'instruction Jacques Langlois. 

Ce matin, le Parquet d'Arlon reçoit le papa, la maman et le beau-père pour leur communiquer les éléments du rapport d'autopsie. En principe, le Parquet devrait tenir une conférence de presse dans le courant de la journée.

Pour rappel, c'est un promeneur qui aurait fait la macabre découverte lundi après-midi, à 400 m environ des dernières habitations de la rue Marie Delcourt. Selon nos informations, le corps a été découvert dans la propriété d'un habitant du village, apiculteur à ses loisirs, qui possède le long de ce chemin agricole un terrain d'une bonne dizaine d'ares avec quelques ruches et un cabanon.

Cet habitant n'a évidemment rien à voir avec les faits dramatiques de ce lundi et ce n'est pas lui non plus qui aurait découvert le corps de l'adolescente. Le corps était placé tout au fond de la propriété à une bonne centaine de mètres des ruches, caché au milieu de Sapins de Noël.

+ A LIRE AUSSI | Le corps de Béatrice a été caché au milieu de sapins durant le week-end ou lundi

+ A LIRE AUSSI | «Tout le monde est bouleversé» à Arlon