FOOTBALL -

Mondial 2018: Platini dément la «rumeur ridicule» sur le Picasso

Mondial 2018: Platini dément la «rumeur ridicule» sur le Picasso

Le président de l’UEFA envisage des poursuites en diffamation après les rumeurs de corruption. AFP

Michel Platini, président de l’UEFA, a indiqué à l’AFP dimanche que «les allégations du Sunday Times» étaient «totalement fictives», dénonçant la «rumeur ridicule» selon laquelle il aurait reçu un Picasso contre un vote pour le Mondial 2018 en Russie.

«J’aimerais préciser que les allégations du Sunday Times (de dimanche) sont totalement fictives et que ce journal reconnaît d’ailleurs lui-même ne détenir aucune preuve venant étayer cette rumeur ridicule», a expliqué le patron du foot européen.

«Cette affaire est maintenant entre les mains de mes conseillers juridiques pour d’éventuelles poursuites en diffamation», a poursuivi le président de l’UEFA.

Le Sunday Times, sans en apporter de preuve dans son article, prétend que «la Russie a fait du lobbying» pour obtenir «le soutien» de Platini, «en lui donnant un tableau qui serait attribué à Picasso».

Platini, président de l’UEFA, est également membre du comité exécutif de la Fifa et a été un des votants, à ce titre, pour les attributions des Mondiaux 2018 et 2022.