BELGIQUE -

Parcours d’accès à la citoyenneté: une ministre N-VA veut des résultats

Parcours d’accès à la citoyenneté: une ministre N-VA veut des résultats

Liesbeth Homans veut une obligation de résultat dans le cadre de l’intégration flamande. Belga

La ministre flamande de l’Intégration Liesbeth Homans (N-VA) veut instaurer une obligation de résultat pour le parcours d’accès à la citoyenneté en Flandre.

A la fin de ce parcours, l’octroi ne se ferait plus automatiquement, mais seulement après le passage d’un test en néerlandais, a affirmé la ministre, ce dimanche midi, sur la chaîne de télévision commerciale flamande VTM. A ses yeux, l’attestation remise à l’issue du parcours aura ainsi davantage de valeur parce que les employeurs sauront que le candidat à un emploi maîtrise la langue néerlandaise à un certain niveau.

Actuellement, une personne qui suit obligatoirement un parcours d’accès à la citoyenneté en Flandre reçoit automatiquement une attestation à son issue. Le dispositif repose sur une obligation à l’effort. Mme Homans veut en faire une obligation de résultat. Le test doit permettre d’établir si le (la) candidat(e) parle suffisamment le néerlandais.

La ministre de l’Intégration a souligné qu’il y aurait toujours un petit groupe de personnes qui ne sont pas en état d’apprendre le néerlandais. Ceux-ci pourront obtenir une dérogation à cette obligation moyennant la remise d’un certificat médical.