MONDE -

Nouveau foyer de grippe aviaire dans un élevage de l’ouest des Pays-Bas

Nouveau foyer de grippe aviaire dans un élevage de l’ouest des Pays-Bas

La grippe aviaire a été détectée dans un élevage de volailles de Zoeterwoude. -

Les autorités néerlandaises ont annoncé dimanche la découverte d’un nouveau foyer de grippe aviaire dans un élevage de volailles dans l’ouest des Pays-Bas.

Les autorités n’ont pas pu dire pour l’instant s’il s’agissait de la même souche hautement pathogène découverte ailleurs dans le pays.

«La grippe aviaire a été détectée dans un élevage de volailles de Zoeterwoude, où environ 28.000 volailles sont touchées», a annoncé dans un communiqué le ministère de l’économie.

«Les volailles ont été infectées par une variante du virus H5 de la grippe, mais nous ne savons pas encore s’il s’agit ou non de la variété du virus hautement pathogène», est-il précisé dans le communiqué.

Dimanche, les autorités ont commencé à abattre des volailles à Zoeterwoude et ont délimité un périmètre de sécurité de 10 km autour de la ferme. Quatre autres élevages sont en cours d’inspection dans ce périmètre, ont-elles précisé.

Samedi les autorités avaient déjà ordonné l’abattage préventif de 8.000 canards, craignant que deux nouveaux élevages, proches de La Haye, aient été touchés par la grippe aviaire qui a déjà frappé trois autres élevages dans le pays.

Le virus H5N8 «hautement pathogène» pour les volailles est apparu il y a deux semaines aux Pays-Bas où les autorités soupçonnent qu’il pourrait avoir été apporté d’Asie par des oiseaux migrateurs. Ce virus représente un risque faible pour l’homme, contrairement au H5N1, qui a tué quelque 400 personnes depuis 2003, principalement en Asie. Une autre souche de la grippe aviaire, le H7N9, a tué 170 personnes depuis son apparition en 2013.

Le dernier cas de grippe aviaire est apparu au Pays-Bas à environ 35 km au nord-ouest de Hekendorp, où le premier cas avait été détecté mi-novembre, obligeant l’abattage de 150.000 volailles. Les Pays-Bas, un pays d’élevage volailler intensif qui compte quelque 95 millions de poulets, avaient connu en 2003 une épidémie de grippe aviaire de type H7N7 qui les avaient obligé à abattre 30 millions de volailles.