MONDE -

Égypte: deux morts dans des heurts entre la police et des manifestants anti-Moubarak

Égypte: deux morts dans des heurts entre la police et des manifestants anti-Moubarak

La police a fait usage de grenades lacrymogènes et de canons à eau pour disperser la foule des protestataires. AFP

Deux personnes ont été tuées et neuf autres blessées au centre du Caire dans des heurts entre la police égyptienne et des manifestants, a annoncé le minstère de la Santé dimanche matin.

Ces derniers protestaient contre l’abandon par un tribunal des charges pour meurtre contre l’ex-président Hosni Moubarak.

Plus d’un millier de manifestants ont convergé samedi soir vers la Place Tahrir après l’annonce de ce verdict prononcé dans la journée. La police a notamment fait usage de grenades lacrymogènes et de canons à eau pour disperser la foule des protestataires. Une dizaine de personnes ont été arrêtées, selon les médias locaux.

Plus tôt, un tribunal égyptien a abandonné l’accusation de complicité de meurtre de centaines de manifestants contre Hosni Moubarak, chassé du pouvoir en 2011 par une révolte. Cette décision a provoqué la colère de ses détracteurs mais la joie de ses partisans.

M. Moubarak, qui a par ailleurs été acquitté d’accusations de corruption dans une affaire séparée, restera néanmoins en détention dans un hôpital militaire où il purge une peine de prison de trois ans dans le cadre d’un autre jugement pour corruption.