Une peine comprise entre deux et trois ans de prison a été requise, jeudi, par le ministère public devant le tribunal correctionnel de Tournai à l'encontre d'un Tournaisien né en 1965 qui est poursuivi pour avoir détenu des milliers d'images et de vidéos à caractère pédopornographiques, entre janvier 2007 et novembre 2012. Pour le ministère public, "tout porte à croire que l'homme a été arrêté à temps avant d'aller plus loin car il s'agit d'un authentique pervers sexuel".

L'homme avait été arrêté le 30 novembre 2012 suite à une dénonciation des autorités judiciaires suisses, lesquelles venaient d'interpeller un homme soupçonné de pédophilie. En analysant l'ordinateur du Suisse, les enquêteurs helvétiques ont remarqué qu'un Belge était très actif sur les forums de discussion et d'échanges. Le Belge avait confié au Suisse que son fantasme était de rencontrer "une vierge idéale" âgée de douze ou treize ans.

Interpellé à son tour, le Tournaisien n'a, dans un premier temps, pas trouvé choquant de fantasmer sur des gamines arguant que "les plus belles femmes étaient les femmes en devenir". Il argumentait ses aveux en précisant que dans certaines cultures il était admis qu'un adulte ait des relations sexuelles avec une mineure.

Son ordinateur a été analysé et les enquêteurs ont notamment découvert un "guide du chasseur pour pédophile".

Condamné à 24 mois de prison par le conseil de guerre pour insubordination, le prévenu n'a plus droit au sursis. Son avocat a plaidé son acquittement sur base de l'article 71.

Jugement le 11 décembre

# Belga context View full context on [BelgaBox]