-

Un Liégeois privé de liberté après avoir frappé sa femme enceinte

Un Liégeois privé de liberté après avoir frappé sa femme enceinte

- pixarno - Fotolia

Un Liégeois de 44 ans a été déféré samedi au parquet de Liège après avoir donné des coups de pied dans le ventre de sa femme enceinte.

Jeudi, vers 15h, un Liégeois de 44 ans a réclamé de l’argent à sa compagne enceinte de 27 semaines. Celle-ci ayant refusé, l’homme s’est énervé avant de lui porter des coups de pied dans le ventre. Un certificat médical atteste des coups.

Entendu par les enquêteurs, l’agresseur présumé nie les faits qui lui sont reprochés. Privé de liberté, il a été déféré ce samedi au parquet de Liège. Il n’est pas connu pour ce genre de faits, précise-t-on au parquet de Liège qui a remis à l’intéressé une citation à comparaître prochainement devant le tribunal correctionnel.