-

Limbourg: quatre membres de bandes de motards placés sous mandat d’arrêt

Limbourg: quatre membres de bandes de motards placés sous mandat d’arrêt

- EdA

Quatre personnes ont été placées sous mandat d’arrêt et écrouées après l’action de grande envergure menée vendredi au sein de bandes rivales de motards dans le Limbourg, action qui avait mobilisé 120 policiers.

Une de ces quatre personnes est le président de la section limbourgeoise des Outlaws, a annoncé ce samedi le parquet fédéral. Deux autres personnes ont été laissées en liberté, sous conditions, tandis qu’une septième personne a fait l’objet d’une inculpation.

L’action avait permis de saisir plus de vingt armes à feu sans permis ainsi qu’une grande quantité de munitions, des gilets pare-balles, d’importantes sommes d’argent en liquide, des compteuses de billets et d’autres armes prohibées telles que des coups de poing américains.

Les perquisitions avaient été menées à la suite d’une fusillade qui s’était déroulée en mai dernier à Looz entre les bandes rivales Outlaws et Hells Angels du Limbourg. Un membre des Hells Angels avait été touché à l’épaule lors de l’incident. En outre, trois membres des Outlaws sont morts dans une fusillade en mai 2011 à Maasmechelen.

Dix interventions distinctes s’étaient déroulées vendredi à Hasselt, Diepenbeek, Looz, Saint-Trond, Heers, Kortessem et Maasmechelen.