Nikiforov sur le podium du GP de Jeju

Nikiforov n’a pas laissé passer sa chance sur les tapis coréens. IJF

Après Joachim Bottieau et Dirk Van Tichelt, c’est au tour de Toma Nikiforov de monter sur le podium du Grand Prix de Jeju, ce samedi.

Quelques semaines seulement après avoir frôlé le podium du Grand Chelem d’Abu Dhabi, Toma Nikiforov a bien débuté sa tournée asiatique en décrochant le bronze lors du Grand Prix de Jeju.

Tête de série en Corée du Sud, le Bruxellois, 16e au classement mondial, s’est extirpé facilement de son tableau qualificatif en éliminant successivement le Britannique Benjamin Fletcher (IJF 45) et le Sud-Coréen Jonghoon Won (IJF 108).

Surpris en demi-finale par le héros local du jour et le lauréat de la compétition, le Sud-Coréen Guham Cho, Toma Nikiforov s’est bien repris ensuite en prenant sa revanche sur le Canadien Kyle Reyes, le combattant qui l’avait privé de finale lors des Mondiaux juniors de Ljubljana.

Vainqueur grâce à deux yukos lors de son dernier combat, le sociétaire du Crossing Schaerbeek décroche à Jeju sa cinquième médaille internationale de l’année.

Egalement en lice pour cette dernière journée de compétition, Benjamin Harmegnies (+100 kg) est d’abord venu à bout du Japonais Katsuma Ueda (IJF 108) avant de s’incliner en huitièmes de finale contre le finaliste malheureux du jour, le Sud-Coréen Sung-Min Kim (IJF 10).