BELGIQUE -

Grosses fraudes dans le secteur de la santé: 11 millions réclamés

Grosses fraudes dans le secteur de la santé: 11 millions réclamés

(Illustration Reporters) Reporters / bsip_batch26RM

Le gendarme de l’Inami, le service d’évaluation et contrôle médicaux (SECM), a épinglé 639.145 infractions en 2013 et réclamé des remboursements et amendes qui frôlent les 11 millions, soit le préjudice que les prestataires de soins ont infligé à la Sécu.

Il y a effectivement de grosses fraudes dans le secteur de la santé, avec volonté intentionnelle, rapporte le journal Le Soir samedi. Mais la montagne d’infractions comprend aussi l’oubli d’un prénom sur une prescription ou la tenue aléatoire d’un dossier d’un patient palliatif.

Le patron du SECM, le docteur Bernard Hepp, précise cependant qu’il distingue bien l’erreur, qu’il suffit de rembourser pour être blanchi, de l’abus (où l’on sait qu’on tire profit) de la fraude, voire de la corruption. «Quand nous constatons des écarts dus à une règle complexe ou mal appliquée, nous faisons d’abord des actions d’informations. Mais si l’écart persiste, on ne peut pas plaider la mauvaise info», affirme-t-il.