Si pour les joueurs et le staff du RMP, l’attention est focalisée sur l’aspect sportif et le grand enjeu de ce déplacement à Waasland-Beveren, en coulisses, c’est la reprise du club qui fait l’actualité.

Cette semaine, après les Emirats Arabes Unis, c’est finalement vers Oman que la revente des parts lilloises s’est dirigée. Le président du RMP, Edward Van Daele, confirmant que des discussions étaient engagées avec le Sultanat, mais qu’il était encore prématuré de parler de signature.

En réalité, le dirigeant mouscronnois n’a pas vraiment la main dans ces tractations. C’est le LOSC qui négocie la revente de ses parts au RMP, estimées à 3 millions d’euros. Un fonds d’état géré par le Sultan Qaboos d’Oman semble prêt à mettre l’argent sur la table. Il faut dire que la fortune du Sultan est gigantesque, car estimée à plus de 700 millions d’euros.

Selon nos confrères de L’Équipe, la revente des parts lilloises se réglerait dans le courant du mois de décembre à l’occasion d’une grande assemblée générale dans le club nordiste. Voir le RMP dans des mains omanaises se précise donc fortement. Reste à voir comment tout cela s’organisera sur le terrain?

Pro League