Commentaire

Princes et princesses ? Des enfants comme les autres

Princes et princesses ? Des enfants comme les autres

Un estimé collègue a récemment croisé la princesse Astrid, à Wavre… dans un magasin de seconde main. Astrid y a revendu, entre autres, une console de jeux.

D’un côté, quelle royale marque de confiance pour ce (grand) magasin, spécialiste de l’achat et de la vente de produits de seconde main aux particuliers! On est aussi super-content d’apprendre qu’Amadeo, Maria Laura, Joachim, Luisa Maria et Lætitia Maria, les enfants de la princesse Astrid, ressemblent (ou pas) à nos enfants: ils passent aussi de bons moments, les mains collées sur les manettes, avec Call of Duty, Grand Theft Auto et que sais-je encore.

On est aussi très heureux d’apprendre que la Princesse participe à la bonne santé du commerce de la capitale du Brabant wallon et de toute l’économie de la Jeune province.

Quelle joie aussi, pour les enfants qui, un jour peut-être, découvriront une trace royale sur un achat qu’ils auront fait dans ce magasin de Wavre.

Mais, d’un autre côté, on se dit que le gouvernement y est peut-être allé un peu fort. Fallait-il réduire autant les dotations pour notre monarchie?

Revendre une console dans un magasin de seconde main… Oui, les temps sont durs, même pour eux. Pas au point de les croiser au Resto du Cœur de Wavre qui a rouvert ses portes lundi. On est quand même allé vérifier…

On pourrait aussi y voir une façon de redorer le blason de la famille royale auprès de Charles Michel, le chef du gouvernement, de Wavre et de son commerce. Encore que si la princesse Astrid avait voulu faire plaisir à notre Premier, elle aurait pu directement lui offrir la console car lui aussi est papa.

Et bientôt une deuxième fois en plus.