Recul de la diffusion des quotidiens

Les 9 éditions de L’Avenir font mieux que la moyenne francophone avec une baisse de 1,99% Belga

La baisse de la diffusion payante de la presse quotidienne francophone s’est poursuivie au troisième trimestre de 2014, sur base annuelle, selon les chiffres du Centre d’Information sur les Médias (CIM) publiés vendredi.

La diffusion totale payante (journal papier et numérique) des quotidiens francophones a reculé de 4,22% au 3e trimestre, avec 356 254 numéros vendus.

Le Soir a connu la baisse la plus importante (-7,66%, 71 257 acheteurs). Viennent ensuite La Dernière Heure (-7,47%, soit 48 685), La Libre Belgique (-4,33%, 37 158), L’Écho (-2,99%, 16 134). Les deux titres qui enregistrent la plus légère baisse sont les journaux du groupe Sudpresse (-1,93%, soit 98 601 acheteurs) et L’Avenir (-1,99%, 84 419).

La tendance est également à la baisse côté néerlandophone, mais de façon plus limitée: 0,53% de moins qu’à la même période en 2013 (917 112 exemplaires).

La diffusion totale des hebdomadaires est marquée par de très fortes baisses pour Flair (-15,97%), Point de Vue (-8,39%), Télé Star (-8,09 %), Ciné Télé Revue (-7,04%) - qui reste par ailleurs en tête du classement, avec 245.819 numéros, ou encore Moustique (-6,90%), Femmes d’Aujourd’hui (-5,45%), Paris Match (-8,17%), Télépro (-3,59%), le Vif/L’Express (-2,30%). Le Soir Magazine (-0,65%) a par contre bien résisté durant ce trimestre.