L’art de la guerre, par Césarine Mars

On avait adoré le tome 1 des Autodafeurs, irrésistible concentré d’énergie et d’humour. On aime tout autant le deuxième volet qui voit Césarine prendre du galon dans la lutte contre les Autodafeurs.

Quand la fillette, fan des Monsieur et Madame Bonhomme, fait valser un maître en arts martiaux ou met à mal un plan savamment étudié par l’ennemi, ça dépote! Il faut dire que l’art de la guerre n’a plus aucun secret pour elle depuis qu’elle s’est plongée dans l’œuvre de Sun Tzu… C’est l’orgueil de son grand frère qui risque d’en prendre un coup!

Marine Carteron, «Les Autodafeurs 2: ma sœur est une artiste de guerre», Ed. Rouergue, 336 p.