« Ce ne sera pas du cirque »

Alain et Steve Darcis veulent faire de ce «BTT» une fête du tennis, avec sport et émotions. IMAGELLAN

Formule 1, Challenge Sljivo et bien d’autres: Alain Darcis a travaillé sur beaucoup d’événements depuis plusieurs décennies, mais, évidemment, le Belgian Tennis Trophy lui tient particulièrement à cœur.

«J’ai toujours estimé que le tennis masculin belge était sous-valorisé, expose le paternel de Steve, initiateur du projet. Bien sûr, Kim (Clijsters) et Justine (Henin) ont mérité d’être sous les feux de la gloire à l’époque, mais franchement, nos messieurs aussi ont, chacun, quelques lettres de noblesse à faire valoir. Des exploits parfois sous-estimés. La Belgique ne figure-t-elle pas depuis des années dans le top 16 mondial via la Coupe Davis? Tous les sports ne peuvent en dire autant. J’ai voulu mettre ces parcours à l’honneur via cette exhibition et offrir aussi au public liégeois l’occasion d’assister à du tennis de haut niveau. Car croyez-moi, ce ne sera pas du cirque. Je suis convaincu que chacun voudra s’imposer dimanche. Et si Goffin est favori, rien ne dit qu’il sortira vainqueur de cette manifestation. Avant une autre édition en 2015? Ce serait présomptueux d’en parler déjà».

Car cela reste un fameux pari.

«Cela fait 13 mois que nous préparons cet événement et à l’époque, c’était loin d’être gagné vu la période délicate de David et les blessures de Steve et Olivier. Le projet était dur à vendre. Mais l’opportunité s’est présentée et j’ai plongé. Grâce à l’aide de Steve (pour concrétiser le plateau et préparer l’hommage à Oli) et une excellente collaboration entre toutes les parties, le week-end s’annonce aussi festif que sportif. ».