POLAR

« Prière d’achever » : un petit bijou

« Prière d’achever » : un petit bijou

L’éditeur Ombres noires nous avait habitués, depuis deux ans, à la découverte d’auteurs plutôt confidentiels. Petit changement de cap en cette année 2014, il propose coup sur coup quelques grands auteurs via des textes courts suivis d’une interview de l’écrivain.

On citera des noms comme Anne Perry, Thomas H. Cook ou encore John Connolly tous issus et traduits de la collection «Bibliomysteries» de l’éditeur américain Mysterious press. Quinze romans devraient ainsi être publiés en français avec pour fil d’Ariane, le «livre». Nous avons lu Prière d’achever de John Connolly, un petit bijou de roman plus proche du fantastique que du polar. Le héros, M. Berger grand lecteur célibataire décide, encore jeune, d’arrêter son boulot de fonctionnaire pour se retirer dans le cottage hérité de sa mère. Au cours d’une promenade, il voit une femme portant un sac rouge se jeter sous un train. Mais la police ne découvre aucune trace d’un quelconque cadavre. Et M. Berger fait de son côté un autre constat: cette femme s’est suicidée comme Anna Karénine! Il va alors découvrir une bien curieuse librairie. Vraiment excellent.

John Connolly, «Prière d’achever», Ombres Noires, 158 p.