DANSE AVEC LES STARS

Danse avec les Stars: «Brian Joubert m’a le plus touché»

Danse avec les Stars: «Brian Joubert m’a le plus touché»

Juré attachant de «Danse avec les stars», Jean-Marc Généreux a été touché par la sincérité de Brian Joubert. Reporters

Ils ne sont plus que trois pour s’octroyer le trophée de «Danse avec les stars» dans une finale qui risque d’en surprendre plus d’un.

Danseur professionnel et attachant membre du jury de Danse avec les stars, Jean-Marc Généreux promet une finale de très haut vol avec des candidats qui n’ont cessé de le surprendre.

Comment appréhendez-vousla finale de ce soir?

Ça va être un grand moment, je crois avec des candidats de haut vol.

Les finalistes, justement parlons-en, comment jugez-vous leurs parcours?

On les a vraiment découverts au fil des émissions. Pour Rayane Bensetti, ça a été une vraie évolution. Je ne le connaissais pas du tout et j’ai été touché par son envie de bien faire. Pour sa première danse, il avait tellement le trac, il m’a dit: «Tu sais, moi, dans mon métier quand la prise n’est pas bonne on la recommence. Ici, je ne pourrais pas la refaire.» Et il s’est très bien débrouillé.

Brian Joubert est celui qui m’a le plus touché. Ce type est entier, généreux. C’est un bosseur avec une vraie sensibilité. C’est un vrai homme de glace: il se fait coacher toute l’année puis se retrouve seul face à ses responsabilités. Ici, il doit composer avec sa partenaire. Et il a progressé d’une manière incroyable.

Quant à Nathalie Péchalat, elle a un énorme parcours. Elle a dû composer avec un nouveau partenaire en cours d’émission et, telle une grande championne, elle a relevé le défi et en est sortie libérée, notamment sur le plan artistique.

Quand vous les jugez, n’êtes-vous pas tenté d’en privilégier certains?

Pas du tout. Je place mon curseur à un certain niveau lors de leur première performance et après, j’attends d’eux qu’ils progressent. C’est pour ça aussi que la double note, artistique et technique, est intéressante. Mais nous n’avons reçu aucun mot d’ordre de la production et j’ai trop de respect pour eux que pour jouer un tel jeu. Si on nous demandait une telle chose, j’arrêterais immédiatement.

Vous allez ensuite partir en tournée, comment transpose-t-on un tel concept sur une scène?

On part d’un concept en deux dimensions pour créer un spectacle en 3D. À la télé, la caméra, la production parviennent parfois à gommer certaines erreurs mais quand on est sur scène, c’est le spectateur qui décide de se focaliser sur tel ou tel détail, il devient son propre directeur artistique.

Et puis le plateau est fantastique et la mise en scène aussi, l’orchestre joue en live et le public a un rôle à jouer.

Quel rôle allez vous y jouer?

Mon rôle de juré sauf qu’on n’est pas tenu par le temps et qu’on peut se lâcher sur les commentaires.

+ La finale, ce samedi soir à 20h50 sur TF1. «Danse avec les stars, la tournée», à Forest national le 15 janvier. 0900/00 456 ou c-live.be.